Page principale > Histoire > Les Photographes > Edgar Aubert de la Rüe  
 
 

Les Photographes

Un photographe oublié : Edgar Aubert de la Rüe.
Par Lucien Girardin.

Edgar Aubert de la Rüe

Mme Andrée Aubert de la Rüe

Edgar Aubert de la Rüe est né à Genève le 7 Octobre 1901.Après avoir fait ses études secondaires à Paris il a obtenu son diplôme d'ingénieur-géologue à l'institut de géologie appliquée de l'université de Nancy en 1924.

Après un séjour (1928-1929) aux îles Kerguelen-Crozet et Heard il devint Docteur de l'université de Paris(sciences naturelles) en soutenant en Sorbonne sa thèse sur la géologie des îles Kerguelen le 18 juillet 1932.

Dans sa carrière de scientifique de 1924 à 1970, pendant presque 50 ans Aubert de la Rüe travailla sans relâche au service de la science, il a visité toutes les colonies Françaises et de nombreux pays à la recherche de nouvelles ressources qui pourrait aider à leur developpement économique. Il a visité un grand nombre d'îles, certaines situées dans des régions ingrates, éloignées de tout grand centre, d'un abord extrêmement difficile.

La bibliographie de E.Aubert de la Rüe est très importante, il ne s'est pas limité à la géologie mais également à l'histoire, l'orographie, l'ethnographie, la faune, la flore, la climatologie, la photographie, les ressources et différentes industries.
Je vous présente ici Mr E.Aubert de la Rüe Photographe.
Voici quelques titres d'ouvrages parus.
Collection géographie Humaine :l'Homme et le vent(1951) photos de spm, l'Homme et les îles(1935) photos de spm,l'Homme et les Volcans(1958), Brésil aride,La somalie Française(1939),Tahiti et ses Archipels.
Etude Géologique et Géographique de l'Archipel des Kerguelen(1932)
Les nouvelles Hébrides.îles de cendre et de corail(1945)
Deux ans aux îles de la Désolation(1954)
Les Terres Australes (1953)
Reconnaissance Géologique de la Guyane Française(1953)
Les formations végétales dans le monde(1954)
Collection la nature vivante :Tropiques(superbes photographies sur la flore des Tropiques)
Collection encyclopédie pratique du naturaliste :Pierres Précieuses et Pierres d'ornementation(1928)
Terre Françaises inconnues(1930) sur l'archipel des Kerguelen et des possessions australes Françaises.
Terres Françaises(1950) : 116 photographies qui montrent le sens artistique de Mr Aubert de la Rüe(nombreux portraits) et 11 paysages de Saint-Pierre et Miquelon.
Terres Australes (1967)
Plusieurs livres furent édités en Anglais et en Espagnol.


Edgar Aubet de la Rüe et Saint-pierre et Miquelon


C'est en 1932 que Mr Aubert de la Rüe vint à St-Pierre et Miquelon pour la première fois chargé d'une mission de recherche géologique par le Ministère de la France d'Outre-Mer.Il est accompagné de sa femme Andrée qui depuis le début de ses voyages outre-mer l'assiste dans ses travaux et recherches.
Mr Aubert de la Rüe est vraiment tombé amoureux des îles car en plus de la quantité d'articles scientifiques qu'il a écrit dans les revues spécialisées de métropole, il a photographié l'archipel d'Est en Ouest et du Nord au Sud .Durant ses nombreux séjours,il prit plusieurs centaines de clichés d'une grande valeur artistique et d'une qualité exceptionnelle.Au travers de ses images il nous montre la beauté des paysages d'une nature désertique et un témoignage de la vie de tous les jours(Miquelon ,St-Pierre,les fermes ,les pêcheurs etc…) de l'époque 1930 à 1950 dans les îles.

Mr Edgar Aubert de la Rüe a été inquiété par les Forces Françaises Libres qui ont libérées les îles Saint-pierre et Miquelon le 24 Décembre 1941. A cette époque il prospectait sur tout le territoire espérant trouver du charbon, de l'or, du cuivre ou du pétrole(en octobre et Novembre 1941 forage sur le grand Colombier).Soutenu dans ses explorations par par le gouverneur Gilbert de Bournat représentant le gouvernement de Vichy, E. Aubert de la Rüe de nationalité Suisse fût soupconné sans fondement de collaboration avec l'ennemi. Il fut détenu avec quelques Saint-Pierrais en résidence surveillée pendant plus d'un an sur l'île de Langlade. Il quitta Saint-Pierre en Août 1943 avec un mauvais souvenir de cette période mais sans rancune publia dès 1944 aux éditions de l'Arbre à Montréal son premier livre sur Saint-Pierre et Miquelon avec l'aide de l'association France Forever.

 

" Dès les premiers contacts, ces îles, ne jouissant pas auprès de certains d'une réputation enchanteresse du fait de leur nature sévère et de leur climat souvent peu clément, m'ont pourtant attiré par ce qu'elles ont de sauvage et de pittoresque et aussi par un certain charme indéfinissable, auquel s'ajoutait l'accueil sympathique de leurs habitants. J'ai découvert ces îles il y a quarante ans et les ai revues souvent depuis. Mes séjours totalisant trois années, m'ont permis de bien les connaître, dans les bons et les mauvais moments et de m'initier à la vie Saint-Pierraise, aimable et simple. Je les ai parcourues en tous sens et en toutes saisons, jusque dans les moindres recoins, retouvant en elles un cadre physique très Canadien, mais également une ambiance demeurée très Française. Aubert de la Rüe 1970"

Mr Aubert de la Rüe séjourna à St-Pierre en 1932, 1935, 1937, 1939, 1941 et 1942,43, 1948, 1970.(en tout trois années)

Livres édités sur Saint-Pierre et Miquelon.
Saint-Pierre et Miquelon-Editions de l'Arbre 260 pages 1944 avec photos
Recherches Géologiques et Minières aux îles S P M-librairie larose 75 pages avec une carte géologique 1951
Avec photos des différentes roches.
Un coin de France au seuil de l'Amérique 160 pages-Horizon de France 160 pages 1963 avec photos
Saint-Pierre& Miquelon-Horizon de France 172 pages 1970 avec photos.
Terres Françaises-SPE 1950 116 Photographies des pays de l'union Française dont 11 sur SPM

Voici la préface du professeur Paul Rivet sur la sortie du livre " Terre Françaises "
L'auteur de ce magnifique album, Mr Edgar Aubert de la Rüe, est certainement le seul Français, voire le seul homme, capable de fournir des documents personnels originaux sur tous les pays de l'union Française. Des neiges de Saint-Pierre et Miquelon aux forêts du Congo, des plages inhospitalières des kerguelen aux déserts inhumains des Somalis, il a pendant des années, en compagnie de sa vaillante femme, promené une curiosité toujours en éveil, une passion de voir et de découvrir jamais assouvie,une extraordinaire compréhension de l'homme et de son milieu.


Géologue de profession, il est en vérité à la fois naturaliste et ethnologue, mais il n'est pas seulement curieux de connaître, il aime les êtres et les paysages si divers qu'il a visités ou découverts. Il raconte ses souvenirs avec une simplicité, une sincérité, une mesure extraordinaires.
A une époque où il n'y a plus d'exploration à faire, parce que, quel que soit le point du globe où l'on pénètre, on y retrouve la trace d'un devancier, où pourtant le nom d'explorateur n'a jamais été exploité avec autant de vergogne et d'impudeur, Aubert de la Rüe et sa compagne parlent de leur randonnées avec tant de modestie qu'on pourrait oublier tout ce qu'elles ont comporté de souffrances et de dangers. Quelle admirable leçon ces deux pélerins du monde donnent "aux explorateurs claironnants ".


Hier, ils étaient en Côte-d'Ivoire et déjà les voilà en partance pour la Guyane. Ils s'en vont comme de simples touristes, sans annonces spectaculaires, sans réclames tapageuses.
Ils reviendront dans six mois, dans un an, avec de nouveaux documents, avec de nouveaux souvenirs, toujours aussi discrets, toujours aussi simples, heureux d'avoir servi la science et la France d'un égal amour. Quand decideront-ils de faire une pause ? Ils sont l'un et l' autre si jeunes, si enthousiastes qu'on à peine à les imaginer vivant de la vie paisible et calme du savant de laboratoire ou du professeur.
Pourront-ils jamais résister à la nostalgie des pays d'outre-mer ? Mais pourqoui penser à l'avenir ? Mr et Mme Aubert de la Rüe nous quittent une fois encore.Ils ont choisi de vivre dangereusement.
Dans leur nouvelle aventure, qui est aussi pour eux une belle aventure entre tant d'autres, les vœux affectueux de tous ceux qui les admirent et qui les aiment les accompagnent.
Paul Rivet 1950

Diplomes et Grades universitaires.
Bachelier de l'enseignement secondaire -Paris 1921-
Licencié ès sciences naturelles de l'université de Paris-1923-
Certificats de Géologie,Géographie physique et Minéralogie.
Ingénieur géologue diplomé de l'institut de Géologie appliquée de l'université de Nancy-1924-
Docteur de l'université de Paris(sciences naturelles)
Thèse sur la Géologie des îles Kerguelen soutenue en Sorbonne le 18 juillet 1932.

Titres et Fonctions excercées.
Maître de recherche au centre National de la recherche scientifique -1954-1965-
Ingénieur-Géologue contractuel au Ministère de la France d'Outre-Mer,Chargé par celui-ci de quinze missions géologiques et minières en Afrique,Amérique du Nord et du Sud,Océanie et aux Terres Australes entre -1925 et 1956-
Professeur à l'institut Français de Mexico et à l'école Polytechnique de Quito (Equateur) de 1944 à 1947,pour le compte de la direction générale des relations culturelles.
Géologue temporaire au Ministère des mines du Quebec(Canada) service de la carte géologique-1938-1949-
Boursier de l'Arctic institute of North America-1948-
Conseiller scientifique des Terres Australes et Antarctiques Françaises-1951-1953-
Expert de l'assistance technique de l'UNESCO en Amérique du Sud.
Quatre missions au Brésil et au Chili de 1953 à1961.
Chargé de missions et de propection par diverses compagnies en Afrique,àMadagascar,au Liban et en Syrie,en Amérique du Sud et aux îles Kerguelen.
Associé au Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris.
Membre du comité de recherches Antarctiques Françaises.
Membre de la section de Volcanologie du comité national Français de Géodésie et de Géophysique.

Distinctions.
Lauréat de l'institut de France, de la société de Géographie Commerciale de Paris et de la société Nationale d'Acclimatation de France.
Médaille d'or de la société d'encouragement pour l'industrie Nationale.
Membre honoraire de la Société de Géographie de Genève.
Membre correspondant de l'Académie des Sciences d'Outre-mer.

Lucien Girardin Saint-Pierre Mai 2001.

Voici quelques photos prises par Mr Edgar Aubert de la Rüe entre 1932 et 1963 extraites de son livre édité en 1963 Saint-Pierre et Miquelon "Un coin de de France au seuil de l'Amérique" Horizons de France.

> Quelques photos d'Edgar Aubert de la Rüe

Accueil
Préface
Cartes postales
Galerie et portfolio
Biographie
Infos techniques
Livres édités
Sténopé
Photos du mois
Liens
Guide d'achat
Histoire
E-mail