Page principale > Sténopé > Page 1 - Page 2

 
 


Photograghie au Sténopé.

Appareil photographique à sténopé.

J'ai découvert ce mode de prises de vues en 2000 et j'apprécie l'utilisation très simple de cette boîte en carton, les images obtenues sont surprenantes.

Principe du sténopé.

Le sténopé( du grec Stenos étroit et ope trou ) connu depuis l'antiquité correspond à un principe de focalisation de la lumière. Le premier à décrire le sténopé fût l'italien Gambatista Della Porta au 16ème siécle, ensuite Léonard de Vinci le mettra en pratique avec sa chambre noire (camera obscura).

Il s'agit d'un trou très petit ( trou de tête d'épingle, pinhole pour les anglais) dans la face avant de la chambre noire. L'appareil peut etre une boîte vide de chaussures ou une boîte vide de conserve sans lentille, sans obturateur interne, ni diaphragme réglabe.

Si le trou est trop grand, l'image est floue, s'il est trop petit ,la diffraction de la lumière perturbe l'image et augmente le temps de pose. Il faut donc trouver un juste milieu.

Les images obtenues se caractérisent par une grande profondeur de champ (les objets proches ou éloignés sont nets). Pour cadrer et exposer c'est un peu aléatoire,on obtient des photos un peu floues mais intéressantes avec tout simplement une boite en carton trouée.

On peut mettre dans l'appareil à sténopé toutes les pellicules et papier du marché, il suffit alors après de nombreux essais de trouver le bon temps de pose qui peut varier de quelques secondes à plusieurs minutes.

Pour le développement on utilise les produits chimiques de chaque marque correspondant au film et papier utilisés.

 
 
    Suite >>>
Accueil
Préface
Cartes postales
Galerie et portfolio
Biographie
Infos techniques
Livres édités
Sténopé
Photos du mois
Liens
Guide d'achat
Histoire
E-mail